suite de l'article soins anti-âge

...

A) Une peau se doit d'être belle et saine (voire parfaite) jusqu'à l'âge de 25 ans.
Ce n'est qu'après que commence une logique d'usure donc de détérioration.

Première réflexion : Si la peau est lésée avant 25 ans, il y a usure prématurée, or s'y attaquer c'est développer une action anti-usure (donc anti-âge), puisque si l'on ne fait rien, la personne aura à 25 ans la peau d'une personne de 30 ou 40 ans.
De nombreux soins spécifiques trouvent alors leur justification, qui, bien que n'étant pas sous le vocable anti-âge n'en sont pas moins des soins de rajeunissement cutané.
Si l'on considère la somme des dégâts cutanés générés très tôt, par le tabac actif ou passif, la pilule, l'alcool, les pollutions, les drogues*, etc., les soins juvenants ont de beaux jours devant eux.
* Illégale ou légale une drogue reste une drogue avec toutes ses conséquences...

B) Une peau commence à perdre ses qualités originelles, à partir de l'âge de 25 ans. Alors commence une logique d'usure, sauf, si la peau a été particulièrement bien entretenue, l'échéance peut alors être repoussée de plusieurs années.

Deuxième réflexion: Il n'en reste pas moins que cette peau a son age cellulaire et génétique et qu'elle reste particulièrement agressée par divers facteurs externes et internes.
Alors se justifient des soins cabines ponctuelles, des soins à domicile et un entretien quotidien. Dans cette configuration, il sera plus juste de raisonner dans le temps, en envisageant, par exemple, un soin en cabine par mois (pendant 12 mois), un soin à domicile 1 à 2 fois par mois, et un entretien quotidien systématique matin et soir, en plus du respect minimal de certaines règles de vie, basé sur le bon sens.

B) Au cours des années qui passent la logique d'usure implique des cumuls de problèmes, de telle manière qu'un bon entretien de la peau limite considérablement la casse, quant aux autres.....

Troisième réflexion: Les conséquences de la pesanteur sont un exemple flagrant. La peau du visage y est soumise évidemment, si la peau est bien hydratée, correctement irriguée, normalement innervée et bien tonique, la pesanteur qui veut que la peau soit attirée vers le bas, n'ait que peu ou pas d'incidence pendant longtemps.
Mais si au contraire la peau n'a plus les qualités citées, plus haut, c'est le risque d'effondrement de celle-ci, d'autant que facteurs externes et internes sont omniprésents.

Des soins, en cabines et en cures, mais répétées se justifient alors. L'entretien quotidien sera optimal, alors que les règles d'hygiène de vie devront être très personnalisées et adaptées. Alors bien sûr on peut se satisfaire, de produits et de soins anti-âge, basés sur des actifs exceptionnels et des méthodes élaborées. C'est même sûrement le meilleur moyen pour faire savoir ce que vous savez faire.

Mais pensez, que votre intérêt professionnel et commercial est de développer un véritable espace anti-âge afin de couvrir la totalité des demandes et de répondre aux cas A, B & C.
Il faut que le grand public sache tout ce qu'une esthéticienne peut faire en matière de lutte contre tout vieillissement prématuré de la peau, tant en matière de produits, de soins que de conseils.
Il vous faut donc créer des soins qui vous situent comme spécialiste du secteur anti-âge, des soins qui vous appartiennent mais soient assez originaux pour donner envie d'essayer et assez fiables pour donner envie de revenir. Une variété de soins, assez large pour couvrir des budgets et des disponibilités-temps différents.

La mise en place de soins adaptés, est affaire de professionnalisme : Tout d'abord considérer qu'étant commerce de proximité vous devez connaître votre "réservoir de clientèle" dans un rayon de 250 à 500 mètres dont le centre est votre institut. À la suite de quoi vous allez créer non pas un soin, mais une palette complète de soins
"anti-age", en fonction des disponibilités-, temps budgets supposés de votre zone de chalandise.Vous développerez ainsi selon les besoins identifiés des soins, des soins courts pas chers, des soins plus longs à prix normaux, des soins complets et même des soins très longs et très chers, si l'environnement le justifie. Car il en faut pour tout le monde.
Votre communication sera alors ciblée pour faire savoir, que vous vous êtes spécialisé en soins, techniques et méthodes "anti-âge", et que vous avez créé un espace anti-age unique au sein de votre institut.
Un des gros intérêt de cette approche est la possibilité d'une augmentation conséquente de votre chiffre d'affaires, sans investissement notable, puisque seul votre savoir faire est mis en avant.


Professionnellement vôtre,

 

Yves Coatmeur

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site