Articles généraux

 

Articles Généraux :

 

L'hygiène, par Yves Coatmeur.

Le solaire raisonné pour l'esthétique du bronzage, par Yves Coatmeur.

La nature du naturel, par Yves Coatmeur.


 

 

 

 

 

 

 

 

L'HYGIENE

Sa seule évocation la rend évidente, en esthétique et SPA elle est primordiale !
Dans un avenir proche, elle deviendra un impératif absolu de sécurité publique !
Toutes les professions touchant de prés ou de loin l'être humain sont déjà concernées.
La profession de l'esthétique se trouve au premier rang des risques de contamination car à l'opposé des professions médicales rodées en la matière donc méfiantes par vocation, L'esthéticienne (recevant des personnes en bonne santé) est par définition moins vigilante, elle doit donc affuter sa vigilance et être très rigoureuse.


------------


Le thème est de plus en plus à l'ordre du jour. Désormais les termes listériose , leichmaniose, légionnellose, gastro entérite et bien d'autres encore font partie de notre vie, bientôt ce sera notre quotidien, et après ? Probables hier, de nombreux problèmes bactériologiques graves s'annoncent et s'affirment, auxquels nous serons tous confrontés à moyen et à long terme.

------------

Pour les uns, ce n'est qu'une histoire de microbes agresseurs......
Pour les autres c'est un problème de terrain déviant.
Ici, peu m'importe qui a raison, une sonnette d'alarme est déclenchée écoutons là, interprétons là, car l'ignorer pourrait devenir à terme criminel...Ignorer le téléphone qui sonne chez les pompiers n'empêchent pas l'incendie
Il n'y a pas de vie sans microbes, ils sont partout et en tout, ils sont partie intégrante de l'être humain et, même garants de la santé. Ils ne deviennent agresseurs (et donc pathogènes, cad susceptibles de générer une pathologie) que sous certaines conditions (trop souvent réunies, hélas), et c'est là que réside le véritable danger, car tout dans nos vies est faussé, pollué, artificialisé, truqué, chimifié, tronqué, frelaté, etc...d'où l'émergence de "terrains " humains comme environnementaux particulièrement déviés, déséquilibrés, détraqués qui autorisent un développement et une anarchie microbienne aux conséquences hélas aussi dramatiques que trop prévisibles. Il en résulte que la cabine d'esthétique qui reçoit des gens de tout horizons, devient un microcosme à très haut risque, celui ci étant tributaire de tout un ensemble, c'est pourquoi

L'HYGIENE EN INSTITUT ............lire la suite.....

 


 

Le solaire raisonné pour l'esthétique du bronzage, par Yves Coatmeur.

 

 

 

LES REACTIONS NATURELLES DE VOTRE PEAU

En effet, on parle beaucoup de réactions négatives, on en a même fait un prétexte médiatique, mais on n'évoque jamais ou rarement les réactions positives .Pourtant comprendre les unes impose de connaître les autres.
C'est pourquoi informer le grand public passe par des phrases simples telles que

Si vous bronzez, c'est que la peau se défend !

 

Si la peau se défend, c'est qu'elle est agressée !

Si vous bronzez naturellement vite et bien, c'est que la peau se défend bien !

Si vous bronzez mal c'est que la peau se défend mal !

 

 


Ceci est par définition incontournable et tricher est dangereux. D'ailleurs, si votre peau se défend bien, il ne sera pas utile de rester au soleil, le bronzage se fera de toute façon, plutôt rapidement et bien (réaction très positive) et durera. Dans ce cas, utiliser des produits correctement adaptés, optimisera le bronzage et surtout sa tenue dans le temps. Il est inutile alors de s'exposer longtemps, rien ne sera gagné de plus. Au contraire, si votre peau se défend mal, rester au soleil ne sert à rien, vous aurez forcement brûlé avant un bronzage qui de toute façon ne viendra pas, mal ou trop tard, et ne tiendra pas. Dans ce cas, utiliser des produits correctement adaptés, évitera surtout l'essentiel des dégâts, et permettra de limiter le niveau d'agression sans que rien ne soit résolu au fond.

 

LES REACTIONS ANORMALES DE VOTRE PEAU

A priori, elles sont aussi nombreuses que différentes, dans la réalité elles sont peu nombreuses, avec des différences qui sont plus souvent liés à de multiples degrés, aux formes variants suivant l'état de la peau au moment de l'agression.

En effet, la peau a quelquefois des réactions anormales, telles que :

-La peau qui rougit en peu de minutes....
.
- Le "coup de soleil" qui arrive vite....
.
- La peau qui rougit par plaques....
.
- La peau qui exprime boutons, cloques...

- La peau qui dessine des tâches....

Pour ne citer que les plus courantes, ....

 

 

« Prévenir pour n'avoir pas à guérir » disait un grand maître de la médecine.

 

Pour ce faire il faut interpréter la cause (souvent multifactorielle) en termes d'hygiène physiologique, d'hygiène de vie, d'habitudes, de gestes quotidiens. Il va de soi qu'une pathologie peut être à l'origine du problème, ce qui relève alors de l'avis du médecin traitant, mais dans la plupart des cas, on se rendra compte qu'il suffit de modifier quelques mauvaises habitudes pour que l'équilibre se refasse tout seul.

Peuvent être fréquemment, à l'origine de réactions anormales :
-Des cellules mortes, en quantité trop importante sur la peau.
-Généralement des peaux jamais frictionnées, gommées.
-Une peau devenue fine par déshydratation importante.
-Généralement une insuffisance d'apport hydrique quotidien.
-Une mauvaise qualité de reproduction cellulaire.
-Généralement une peau peu ou mal entretenue.
-Une mauvaise circulation sanguine de la peau.
-Généralement une peau jamais stimulée, tonifiée,
....et bien sûr toutes les combinaisons de ces cas, somme toute courants.

L'EXPOSITION CUTANEE EST UNE INEPTIE !


Ses excès constatés, sont dus à une autre ineptie : vouloir bronzer à tout prix et vite !
Rechercher une couleur de peau caramel noir est à la mode, alors que ceux dont la peau n'est pas blanche cherche à l'inverse à s'éclaircir le teint.


- CHERCHEZ L'ERREUR !-

 

Les méandres de la psychologie sont, chez l'être humain, choses trop complexes pour être développées ici, mais ce genre de paradoxe est trop fréquent en esthétique pour ne pas être soulevé.

Mais quand la santé publique est en cause, il ne faut pas craindre de dire les choses comme elles sont afin de placer chacun face à ses responsabilités

Pour illustrer l'importance du bronzage délire, je prendrais pour exemple Nice, dont le bord de mer fait 10 Kilomètres, dont 8 km de plages.

Dès le 1° juin, c'est un « barbecue » géant de 8 km où de 9hoo à 18hoo, on peut voir les corps exposés un coup face, un coup pile, et on recommence tous les jours pendant 2,3 voire 4 semaines ; dans l'immense majorité des cas sans protection adaptée évidemment.

Ceux-là s'étonneront sûrement de se trouver frappés de graves lésions cutanées à court, moyen ou long terme, alors que leur attitude les y prédispose à coup sûr.

PAS D'EGALITE FACE AU SOLEIL

S'il n'y avait qu'un domaine où les êtres humains ne sont pas égaux, et ne le seront jamais, ce serait bien celui-ci, à cause des différences majeures de carnation, qui existent entre les individus (appelés phototypes)
Mais à ces particularismes il faut rajouter (on ne le fait jamais) l'état dans lequel se trouve la peau au moment de l'ensoleillement.

Pour de nombreuses raisons liées à la météo régionale, au port de vêtements souvent synthétiques, à une hygiène de vie, très moyenne, à un entretien de la peau très en deçà du nécessaire, à la consommation de certains aliments, aux multiples pollutions, etc., la peau est en situation de fragilisation lors du premier ensoleillement et fait alors ce qu'elle peut face à l'agression des rayons solaires.

SOYONS CLAIRS
Le soleil et ses impacts sur la peau : dès les premiers beaux jours, c'est le grand sujet, celui dont tout le monde parle.... mais rarement, de façon juste et cohérente.

Nous devons à la vérité, de remettre les choses à leur place :

Le soleil, beaucoup plus agressif aujourd'hui qu'hier, est de plus en plus virulent au cours des ans .....pollutions obligent hélas !

 Toutes les attitudes à risques d'aujourd'hui,
se paieront toujours très cher demain.
 Toute exposition solaire outrancière
est une ineptie autodestructrice.
 Face à un soleil de plus en plus agressif, c'est suicidaire !

- Alors que l'illumination de la peau est indispensable à la santé. Ce qui sous entend une mise à la lumière de la peau, sans exposition directe !
Auquel cas :
 Le type de peau et l'état de la peau, doivent être impérativement
aptes à recevoir et à gérer les rayons reçus.
 Une peau, qui a été cachée pendant des mois dans des vêtements,
doit être abondamment préparée avant tout ensoleillement.

Vous devez retenir ces préceptes et ne jamais les négligez, en considérant toujours,
qu'en plus vous êtes un cas particulier, avec des spécificités qui n'appartiennent qu'à vous.

LE SOLEIL ASTRE DE VIE

L'étoile « soleil » est une gigantesque centrale thermo nucléaire génératrice de fabuleux rayons, sans lesquels nous ne pourrions pas vivre, tout simplement.

Alors, un astre de vie peut-il être un astre de mort ?


- Oui, si nous étions hors de notre cocon protecteur que sont les "édredons" qui enveloppent la planète.
- Non, si nous restons au niveau du sol (autour du niveau zéro), donc protégé par les édredons qui filtrent et édulcorent les rayons qui nous parviennent.

Mais alors pourquoi, constatons-nous autant de problèmes dus au soleil ?
car ils existent bien et semblent même se multiplier, d'une année sur l'autre

OUI, LE SOLEIL DE NOS JOURS « MORD » VIOLEMMENT NOTRE PEAU.

Qui bronzait hier, brûle aujourd'hui.

Réactions et "allergies" augmentent tous les ans.

Les "cancers cutanés " se multiplient constamment.

NON, LE SOLEIL N'EST NI LE PREMIER, NI LE SEUL RESPONSABLE.

La destruction des "édredons protecteurs" vient en tête,

L'exposition directe irresponsable vient en second,

Le mauvais état de la peau vient en troisième.

Un peu de bon sens et de raison suffiraient à éviter tous les problèmes rencontrés, en tout cas les plus courants. Or ceci implique au minimum une prise de conscience du risque, et une vraie prise en charge de soi, ce qui avec des assistés n'est pas gagné, et pour cause.

 

VOTRE PEAU EN A BESOIN


La peau souffre d'être exposée, mais ne peut se passer de lumière.


C'est un grand privilège que de vivre au sud de la France et proche du bord de mer, car on s'y dénude peu ou prou, plusieurs mois dans l'année

Car pour qui n'a pas cette chance, il y a forcément carences de luminosité cutanée. C'est un besoin absolu du tissu cutané, que de recevoir de l'énergie lumineuse sous la forme de rayonnements naturels de préférence, sinon artificiels). Cette énergie contribue considérablement à l'équilibre mental,au bon fonctionnement de la peau dans toutes ses fonctions, et plus particulièrement de la couche basale responsable de sa défense, et même de l'équilibre neuro-hormonal individuel. Pour preuve la somme de problèmes rencontrés en automne et en hiver, telle que la "dépression hivernale" qui se soigne avec une méthode qui est la puvathérapie, donc.... une mise à la lumière de la peau.

VOTRE PEAU DOIT ETRE PRETE

Cet aspect dont on ne parle jamais est totalement omis, occulté, éclipsé, alors qu'il est primordial.

En effet, évoquer la peau, c'est parler d'une surface de 2 m2 environ (l'équivalent de 2 paraboles satellites). Dont 12 à 15 % seulement sont éclairés en permanence (le visage et le cou, les mains et les poignets), ces zones là travaillent bien, quelquefois trop, elles sont très entretenues. Reste de 85 à 87 % de surface non éclairée, mal entretenue et jamais sollicitée, ces zones là ne travaillent pas ou peu et mal, ce qui revient au même.

C'est ce qui justifie de préparer votre peau et de la faire remarcher correctement !


Votre peau doit être saine !

Votre peau doit être réhydratée !

Votre peau doit être bien irriguée !

Votre peau doit être bien innervée !

LES 10 COMMANDEMENTS DE LA PRUDENCE CUTANEE : ...lire la suite...


 

LA NATURE DU NATUREL

 

LE « BIO » prend une ampleur démesurée et je crains que dans un proche avenir se profile (une fois de plus) de nombreux dérapages et abus. De fait le marché du naturel prend une nouvelle dimension face aux nombreuses et écoeurantes magouilles de l'industrie alimentaire. Les détracteurs du tout naturel ironisent, ses partisans se battent et le grand public est amorphe et se contente de subir manipulations et conditionnements. C'est pourquoi il est indispensable de recadrer ce qu'est le « naturel » et ce qui est à considérer comme tel.

La nature a précédé l'homme, ce qui justifie qu'il soit amené à s'appuyer sur elle pour manger, boire, se soigner en bref pour vivre.

Pour manger et boire la nature dispense ses nombreux bienfaits, par définition « naturels », qualités perdues par la suite suivant les manipulations subies, ils n'en restent pas moins naturels tant que l'on n'y a pas intégré de la chimie. (ceci pourrait faire l'objet d'un chapitre complet).

Pour se soigner la nature a aussi dispensé ses bienfaits pendant des millénaires, bien avant que l'homme au travers de la science ne décide de les manipuler :

 

Au départ était la plante, puis: ...lire la suite...

 

 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site